BlueOrange-World

« Le monde est bleu comme une orange » (Paul Eluard)

” On dirait que notre amour, c’est le trésor…”

January18

Sur un Trapèze, by Alain Bashung

On dirait qu’on sait lire sur les lèvres
Et que l’on tient tous les deux sur un trapèze
On dirait que, sans les poings, on est toujours aussi balèzes
Et que les fenêtres nous apaisent

On dirait que l’on soufflerait sur les braises
On dirait que les pirates nous assiègent
Et que notre amour, c’est le trésor
On dirait qu’on serait toujours d’accord

J’ai traqué les toujours, désossé les déesses
Goûté aux alentours, souvent changé d’adresse
Ce qui nous entoure, l’extension de nos corps
Quand nous sommes à l’écart, mineurs, chercheurs d’or
Quand faut-il être pour? Que faut-il être encore?
Quand faut-il être pour? Que faut-il être encore?

On dirait qu’on sait lire sur les lèvres
Et que l’on tient tous les deux sur un trapèze
On dirait que, sans les poings, on est toujours aussi balèzes
Et que les fenêtres nous apaisent

Peut-être que la nuit le monde fait la trêve
Et qu’aujourd’hui ton sourire fait grève
On dirait qu’on sait lire sur les lèvres
Et que l’on tient tous les deux sur un trapèze
Peut-être que la nuit le monde fait la trêve
Et qu’aujourd’hui ton sourire fait grève
On dirait qu’on sait lire sur les lèvres
Et que l’on tient tous les deux sur un trapèze.

Envie de réécouter cette chanson …..Superbes paroles…  .Spéciale dédicace.

posted under Thoughts, Poems | No Comments »

CELEBRATION

March3

Célébration

Lorsque tu t’agenouilles devant moi

Et que dans tes deux mains tu tiens

Ma virilité comme un sceptre,

Quand tu enveloppes ta langue

Autour du joyau d’ambre

Et implores ma bénédiction,

Alors je pense à ces jeunes Romaines

Qui dansaient autour d’une colonne de pierre

Et l’embrassaient t jusqu’à ce que la pierre fût chaude.

Agenouille-toi, mon amour, mille pieds plus bas que moi,

Si loin que je puisse à peine voir ta bouche et tes mains

Accomplir la cérémonie,

Agenouille-toi et là je m’écroulerai sur ton dos

En un gémissement, comme ces dieux sur le toit que Samson fit descendre.

(  Léonard Cohen)

….Pas à le prévoir , mais à le permettre …..

January18

” Le futur n’est que du présent à mettre en ordre, tu n’as pas à le prévoir mais à le permettre”

(Antoine de Saint-Exupéry)

Je t’aimais tellement fort que je t’aime encore….

November14

Je t\’aimais tellement fort que je t\’aime encore ( Michel Jonasz)

Tu peux toujours croire que les petites cases de la mémoire
Peuvent s’ouvrir comme des tiroirs et laisser partir les souvenirs.
Tu sais, je t’aimais tellement fort que je t’aime encore.
Je t’aimais tellement fort que je t’aime encore.

Le bruit des fanfares, les trains qui entrent dans les gares,
Le tam tam des pays noirs pourront pas couvrir ce que je vais dire.
Tu sais, je t’aimais tellement fort que je t’aime encore.
Je t’aimais tellement fort que je t’aime encore.

Mes larmes, c’est rien. Si t’as du bonheur, tiens-le bien.
Ces trucs la, ça va, ça vient, mais ça s’éteint pas sous les doigts
Et ça brûle comme du bois mort. On sera toujours corps à corps.
Tu sais, je t’aimais tellement fort que je t’aime encore.
Je t’aimais tellement fort que je t’aime encore

“Le bonheur est un maître exigeant, surtout le bonheur d’autrui” ( A. Huxley)

March8

“hapiness is a demanding boss, especially other people’s”

« Older Entries