BlueOrange-World

« Le monde est bleu comme une orange » (Paul Eluard)

Justine

April5

Ma fille préférée ( oui, elle aussi!!!) a fini son bachelor  de commerce international à Perth ( Australie).  Elle étudie maintenant le mandarin en Chine! Douée pour les langues ( anglais, portugais, espagnol et maintenant chinois) et dotée d’une imagination débordante, elle écrit aussi pour son plaisir de l’héroïc-fantasy , des nouvelles,  des poèmes. et des chansons.Tu ne m’as jamais apporté que des joies, ma chérie, et je suis très fière de toi.

Poèmes et chansons de Justine:

La fille qui criait au loup
Fuir et revenir encore
Des pays les plus lointains
Avoir fièvre et diable au corps
Des tremblements dans les mains

M’afficher à la lumière
Me fondre dans l’obscurité
Vouloir me souvenir d’hier
En haïssant mon passé

Croire au pire quand il n’y a rien
Tu sais j’ai peur des lendemains
Et si je mens, si je m’y plaîs
Ce n’est rien que pour te garder

Promets moi de ne rien dire
A tous ceux qui me font souffrir
Mes secrets et mes faux pas
Ne regardent que toi et moi
Et pardonne moi si je joue
La fille qui criait au loup

Et pardonne moi si je joue
La fille qui n’a rien du tout
Je jongle avec les sentiments
Et je m’aime comme je me hais
Dans mon mélange d’assortiments
J’écrase et broie la vérité

Quand je maîtrise la tragédie
Je me la joue comme au ciné
Tu sais j’invente une autre vie
Ce n’est rien que pour te garder
Promets moi de ne rien dire
A tous ceux qui me font souffrir
Mes secrets et mes faux pas
Ne regardent que toi et moi

Et pardonne moi si je joue
La fille qui criait au loup
Et pardonne moi si je joue
La fille qui n’a rien du tout
Et pardonne moi si je joue
La fille qui criait au loup
Et pardonne moi si je joue
La fille qui n’a rien du tout

Hope

If the road I follow ends
And the stars are all alight
I’ll feel my heart beat in my hands
‘Cause only love can hold me tight

Please let me walk by the shores
When the rain falls in the seas
Come along with me once more
Across three nights of mysteries

My journey is here
In finding the way
Just like a pilgrim
You still run away

If I cross the wild country
Always searching signs of you
I’ll feel my sorrow grow deeply
I still just can’t stop loving you

The full Moon herself is blind
While she stands in the Evening
Even Sun has closed his mind
And now He’s shining for nothing

My journey is here
In finding the way
Just as a pilgrim
You still run away

The world is huge, the world’s insane
I can’t go on, can’t fight my pain
Always searching, always running
Would they help me if I stop hoping?

If the way I follow ends
And the stars are all alight
I’ll feel my heart beat in my hands
‘Cause only love can hold me tight….

La Rose

Je suis née, délicate, léger soupçon d’aurore,
J’ai grandi lentement dans un silence d’or.
Pour moi et ma beauté, la vie se fige alors
Car j’allie romantisme à la plus froide mort.
Gardiens de mon cœur, ô courageux pétales
Vous détenez la clé de mon tendre dédale,
Mes vaillantes épines et leurs tranchants fatals
Gardent la pureté de mon cœur  fait d’opale.
Et les humains toujours chercheront à savoir
Comment conter au monde cette incroyable histoire,
Celle du doux sillage que je laisse sans cesse.
Car mon précieux parfum, dieu de leur odorat
Qui fait trembler les lâches comme les plus grands rois,
Sur leurs lèvres tendues dépose la tendresse.

Mourir

Dans ce monde éphémère
Je vis mes derniers instants de lumière
Adieu la vie, adieu l’amour
Adieu les heures, adieu les jours
Je me sens flotter
Sur un grand océan
Qui viendra me chercher ?
Pour me montrer le firmament ?
Les anges m’entendent- ils soupirer?

Viendront- ils m’emmener?
Viendront- ils me sauver
De ce qui m’a quitté?
Je n’ai jamais compris la vie,
Je n’ai jamais versé une larme
,Pour un amour qui m’a trahi,
Je reste forte et grande dame,
,Je n’ai jamais pleuré pour les ennuis,
Ils sont venus , ils sont partis
,Je crois que j’n’ai jamais appris à aimer
,Je crois que j’n’ai pas compris comment on fait,

RF : Mourir pour ma raison
Mourir pour mes passions
Mourir pour l’honneur
Mourir parce qu’on a peur
J’ai choisis cette voie
Je ne le regrette pas
Partir parce que je n’ai rien a faire
Sur cette terre de misère
Partir sur un autre chemin
Celui dont jamais on ne revient
Mourir pour ses certitudes
Mourir pour ses sentiments
Mourir par habitude
Mourir pour passer le temps

Dans ce monde qui s’enfonce
,Je n’aurai jamais les réponses
A mes questions les plus sincères,
Jamais ne brillera la lumière,
Adieu la vie , adieu les gens,
Adieu mes amis , adieu le temps,
J’ai choisi , je me sens mieux,
Pas de regrets , pas d’adieux,
La vie va s’échapper
Aussi brusquement qu’elle est arrivée,
Pas de larmes dans mes yeux,
Pas de barrière pour être mieux,
Plus de lever de soleil dans les cieux,
Plus de regards entre nous deux,
adieu.

RF : Mourir pour ma raison
Mourir pour mes passions
Mourir pour l’honneur
Mourir parce qu’on a peur
J’ai choisi cette voie
Je ne le regrette pas
Partir parce que je n’ai rien à faire
Sur cette terre de misère
Partir sur un autre chemin
Celui dont jamais on ne revient
Mourir pour ses certitudes
Mourir pour ses sentiments
Mourir par habitude
Mourir pour passer le temps

Etrangère

Toute seule toujours
En manque d’amour
Errer sans but précis
Echapper à cette vie
Ce monde n’est pas le mien
Je ne m’y sens pas bien
Tout n’est que haine et misère
Où se dirige la Terre ?
Je voudrais m’évader
M’enfuir ou m’envoler
Mais pour partir dès demain
Il me manque les moyens
Car ici

Je me sens comme une étrangère
Isolée et solitaire
Sans destin, sans lendemain
Je sais que vous n’comprenez rien
Je me sens comme une étrangère
Je n’ai pas ma place sur la Terre
La vie ne me mènera à rien
Il n’y aura pas de croisée des chemins
Etrangère, Etrangère

Comme un oiseau prisonnier
Qui ne jouit plus d’la liberté
Et qui voudrait s’envoler
Mais pour ouvrir, il faut la clé
Voici tout ce que j’ressens
Le tour de mes sentiments
Comme un poisson hors de l’eau
J’attends de vous un signe, un mot
Qui pourrait me délivrer
De ma triste destinée
Voici le cri d’une étrangère
Qui n’veut pas mordre la poussière
Et qui vous implore au secours
Venez me sauver mon amour
Car ici

Je me sens comme une étrangère
Isolée et solitaire
Sans destin, sans lendemain
Je sais que vous n’comprenez rien
Je me sens comme une étrangère
Je n’ai pas ma place sur la Terre
La vie ne me mènera à rien
Il n’y aura pas de croisée des chemins
Etrangère, Etrangère

posted under My 7 children

Leave a comment

Email will not be published

Website example

Your Comment: