BlueOrange-World

« Le monde est bleu comme une orange » (Paul Eluard)

But at least….

May1

Il est temps d’être heureux….

November26
posted under Personal | No Comments »

Si un jour…

November17

J’avais  déjà dit à une ou deux personnes ce que je voudrais que l’on fasse  comme dernière cérémonie si je venais à disparaitre, mais dit trop vaguement, donc allez zou, ça ne fait pas mourir ( non ? NON ?) et  ce sera écrit et formalisé !
Pour autant, je ne suis pas trop directive non plus ….En dehors du fait qu’on peut prélever absolument tous les organes qui pourraient être utiles avant de transformer le reste en cendres , je fais juste la demande des deux chansons  que voici, et que je dédie à chacun de mes enfants individuellement. Parce que la vie est BELLE et l’amour LUMINEUX …

Serge Reggiani
LE TEMPS QUI RESTE
Paroles: Jean-Loup Dabadie, musique: Alain Goraguer, 2002

Combien de temps…
Combien de temps encore…
Des années, des jours, des heures, combien?
Quand j’y pense, mon cœur bat si fort…
Mon pays c’est la vie.
Combien de temps…
Combien…

Je l’aime tant, le temps qui reste…
Je veux rire, courir, parler, pleurer,
Et voir, et croire
Et boire, danser,
Crier, manger, nager, bondir, désobéir,
J’ai pas fini, j’ai pas fini,
Voler, chanter, partir, repartir,
Souffrir, aimer,
Je l’aime tant le temps qui reste…

Je ne sais plus où je suis né, ni quand
Je sais qu’il n’y a pas longtemps…
Et que mon pays c’est la vie
Je sais aussi que mon père disait:
Le temps c’est comme ton pain…
Gardes -en pour demain…

J’ai encore du pain,
J’ai encore du temps, mais combien?
Je veux jouer encore…
Je veux rire des montagnes de rires,
Je veux pleurer des torrents de larmes,
Je veux boire des bateaux entiers de vin
De Bordeaux et d’Italie
Et danser, crier, voler, nager dans tous les océans,
J’ai pas fini, j’ai pas fini,
Je veux chanter,
Je veux parler jusqu’à la fin de ma voix…
Je l’aime tant le temps qui reste…

Combien de temps…
Combien de temps encore?
Des années, des jours, des heures, combien?
Je veux des histoires, des voyages…
J’ai tant de gens à voir, tant d’images..
Des enfants, des femmes, des grands hommes,
Des petits hommes, des marrants, des tristes,
Des très intelligents et des cons,
C’est drôle, les cons, ça repose,
C’est comme le feuillage au milieu des roses…

Combien de temps…
Combien de temps encore?
Des années, des jours, des heures, combien?
Je m’en fous mon amour…
Quand l’orchestre s’arrêtera, je danserai encore…
Quand les avions ne voleront plus, je volerai tout seul…
Quand le temps s’arrêtera,
Je t’aimerai encore.
Je ne sais pas où, je ne sais pas comment…
Mais je t’aimerai encore…
D’accord?

TANT DE BELLES CHOSES
 Paroles: Françoise Hardy. Musique: Alain Lubrano 2004 “Tant de belles choses” © Virgin Music (Emi Music France)

Même s’il me faut lâcher ta main
Sans pouvoir te dire “à demain”
Rien ne défera jamais nos liens
Même s’il me faut aller plus loin
Couper les ponts, changer de train
L’amour est plus fort que le chagrin
L’amour qui fait battre nos cœurs
Va sublimer cette douleur
Transformer le plomb en or
Tu as tant de belles choses à vivre encore
Tu verras au bout du tunnel
Se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas
Tu as tant de belles choses devant toi
Même si je veille d’une autre rive
Quoi que tu fasses, quoi qu’il t’arrive
Je serai avec toi comme autrefois
Même si tu pars à la dérive
L’état de grâce, les forces vives
Reviendront plus vite que tu ne crois
Dans l’espace qui lie  ciel et  terre
Se cache le plus grand des mystères
Comme la brume voilant l’aurore
Il y a tant de belles choses que tu ignores
La foi qui abat les montagnes
La source blanche dans ton âme
Penses-y quand tu t’endors
L’amour est plus fort que la mort
Dans le temps qui lie ciel et terre
Se cache le plus beau des mystères
Penses-y quand tu t’endors
L’amour est plus fort que la mort

Et puis que l’on passe le diaporama PowerPoint de Justine avec sa belle voix et tout cet amour ….Et puis « The plaint » de Purcell…et voilà, c’est tout !Et que l’on passe à autre chose …..
 

Amis

November9

Que sont mes amis devenus…?”….c’est vrai, il en manque tant sur ces images….d’abord parce que l’ère du numérique est récente, et que j’ai au garde-meubles des cartons et des cartons d’albums-photos….ensuite et surtout parce que, lorsqu’on bouge, lorsqu’on change au fil des ans de continent ou de compagnon, on laisse beaucoup d’amis au bord de la route….J’en ai retrouvé certains,et eu parfois le bonheur de constater que la complicité et l’affection qui fondaient cette amitié étaient toujours aussi vivantes .Preuve aussi que la qualité des relations prime sur le nombre..Et puis pour d’autres, non: cela ne devait pas être…Des amis sont morts, aussi, et leur souvenir m’est cher….Et puis il y a de nouvelles rencontres amicales qui heureusement, ouvrent aussi vers l’avenir…mais j’avoue que je deviens un peu misanthrope…je trouve qu’on est souvent “dans la consommation ” des gens ,comme des biens , et que cela manque de sincérité…j’ai du mal avec ça …

2011: Toujours prudente mais heureuse de pouvoir dire que j’ai fait quelques belles rencontres , parfois de façon fort inattendue, et que j’ai l’intention d’en prendre soin …Hélas, la plupart de ces amis sont au bout du monde…but when things are meant to be, they will be ….

.J’aime particulièrement la métaphore de l’amitié comme une de ces” tours humaines ” de Catalogne ( 7 étages!!) où chacun sait savoir compter sur les autres pour l’empêcher de tomber, et stabilise lui-même ses partenaires….

and human towers as a metaphor of friendship , as you have to trust other people to catch you up when you fall down….

The link to Google Translate is on the right.

Archives et racines

November5
« Older Entries